L’organisation matricielle et la transformation digitale

Depuis ces 10 dernières années, les outils de partage d’informations et les outils de communication ont très largement colonisé notre vie quotidienne. Les individus appartenant à une même communauté y recherchent au delà de la qualité des contenus, un espace collaboratif convivial où la liberté d’expression est de mise. L’avènement des outils collaboratifs en ligne transforme l’organisation de l’entreprise et son système d’information.
Ces nouvelles habitudes de communication, plébiscitées par les plus jeunes, entrent progressivement dans nos environnements professionnels pour en devenir une référence culturelle incontournable. Tout un chacun a déjà installé un agenda partagé gratuit ou un outil de gestion de projet en ligne gratuit dans le cadre personnel ou professionnel ou simplement utilisé des services en ligne de l’administration ou de fournisseurs de services.
Chacun d’entre nous, dans le cadre de ses travaux professionnels, a désormais besoin au quotidien de partager rapidement et sans contrainte des données, des documents ou des informations avec un ensemble d’interlocuteurs dépassant largement le cercle de l’entreprise. Les outils collaboratifs, les outils réseaux sociaux et les plateformes collaboratives deviennent essentiels au fonctionnement des organisations tant la rapidité des échanges est, aujourd’hui, un gage de productivité de l’entreprise.

Grâce aux outils en ligne sur internet, les collaborateurs peuvent créer, modifier, partager des informations, sans aucun besoin d’apprentissage, tout en agissant sensiblement sur les règles de communication interne dans l’entreprise. Le partage de documents en ligne est aujourd’hui connu de tous grâce aux outils de type Google, Dropbox, Onedrive ou autres logiciels du cloud. Cependant, les données échangées et les informations transitant au travers de ces nouveaux médias se doivent d’être contrôlés, sécurisés et totalement protégées d’une utilisation frauduleuse ou encore d’une suppression intempestive. Cette révolution dans les routines du travail collaboratif, en marche, de façon irréversible, vers une intelligence collective, va donc modifier inévitablement le fonctionnement des systèmes d’information et les modèles d’organisation, eux mêmes en profonde mutation.